Blog - La Clic collectif
C'est la rentrée!
 Notre prochain jeudi de la clic sera en compagnie de Mélanie-Jane Frey:


Mélanie-Jane Frey est une artiste plasticienne qui questionne et explore la temporalité

Historienne de formation, fascinée par son temps, Melanie-Jane Frey a d’abord exercé la photographie comme journaliste. Il s’agissait d’assouvir un fantasme de toujours : être au coeur de l’Histoire. Elle documente pendant 20 années : des zones de conflits comme l’Afghanistan et l’Irak, aux coulisses de la vie politique française, elle a aussi été correspondante au Vatican et spécialisée sur des thématiques sociales telles que l’islamisation des femmes ou les grandes causes humanitaires en Afrique et au Moyen-Orient.

Ce désir d’embrasser le temps se transforme lorsque des évènements proches la confrontent à la mort. Malgré qu’elle ait été spectatrice de bien des drames dans sa démarche de témoin de l’Histoire contemporaine, la mortalité devient une réalité personnelle. Aujourd’hui, Mélanie-Jane Frey questionne encore le temps en explorant la temporalité, la mémoire, le souvenir ou la disparition.
Il s’agit d'une recherche de sens et des déclinaisons de la relation de l’homme avec le temps.

Il lui devient une évidence que son travail photographique cherche à capturer le temps, maintenant aussi à le questionner et à le confronter.
Depuis 2012, dans son studio parisien, Mélanie-Jane Frey travaille principalement en croisant des procédés, matières et autres techniques artistiques. Son processus de création est ancré dans l’expérimentation et le détournement. Elle joue avec les chimies recherchant les accidents et les imperfections qui transcenderont l’image produite.

C’est une alchimiste du temps.

L’oeuvre veut incarner la temporalité et non plus « l’instant décisif ».
L’artiste veut explorer son pouvoir sur le temps et ses options face à la soumission qu’il nous impose.

Mélanie-Jane Frey travaille avec de nombreuses techniques photographiques primitives ou dites « alternative », comme le collodion humide sur verre ou métal à la chambre grand format, ou les tirages au platine palladium, cyanotypes sur des matériaux glanés dans la nature…
Elle aime intervenir sur les photographies, cherchant à créer des objets uniques chargés d’une histoire, ou symbole de mémoire.
Elle crée une photo comme installation tridimensionnelle pour prolonger l’expérience du regardeur dans des images qu’elle dit vouloir toujours plus «incarner ».

Aujourd’hui, ce qui l’intéresse pour sa démarche de questionnement de la temporalité, est d’élargir son vocabulaire d'expression en croisant ses photographies avec des disciplines artistiques diverses (Laque japonaise, feuilles d’or, d’argent, de cuivre, Oshibana - végétaux pressés, vitrail…). Elle se réapproprie des pratiques anciennes ou des innovations récentes pour fouiller le temps, depuis ses contractions comme lorsqu’il s’arrête jusqu’à ses enchantements comme avec la musique, quand il s’illumine.
 




Fin de saison 2020
Chers tous,
 
Nous espérons que vous vous portez bien.
 
Cette actualité sur notre page est inhabituelle, elle vient clore la saison culturelle 2020 avec un petit goût d'inachevé.
 
Face aux circonstances actuelles et aux mesures prises par le gouvernement, la salle de spectacle de la MJC de Cyrano à Gif sur Yvette ne peut pas fonctionner normalement. Ainsi le dernier jeudi de la clic qui devait avoir lieu le jeudi 28 mai est annulé, tout comme la fête des artistes au Gros Tilleul, qui devait se dérouler début juin.
 
Ce n'est que partie remise et nous espérons vous retrouver dès cet automne avec une nouvelle programmation riche en échanges et pleine de découvertes.
 
 
Prenez soin de vous,



Jeudi de la Clic : 12 mars 2020




Jeudi de la Clic : 16 janvier 2020


« Partenaire de l’UPC (devenu UPP) depuis 2006, de Voies Off à Arles, des Promenades Photographiques de Vendôme, du Festival Photographique de Bellême, des Photographies de l’année, présent sur le Salon de la Photo à Paris, Escourbiac l’imprimeur est le spécialiste du livre photo en France.
Escourbiac propose ses prestations à de petits, moyens, ou grands éditeurs, mais surtout à des photographes désireux d’éditer eux-mêmes leurs propres publications.
Au-delà de la qualité de réalisation qui est un prérequis (Escourbiac a obtenu à trois reprises le Cadrat d’or), l’imprimerie et ses équipes se distinguent par la qualité de l’accompagnement qu’elles proposent. C’est dans leur showroom parisien ou le site de Graulhet que sont choisi les nombreux composants de l’objet livre : papiers, format, reliure, ennoblissement,…
Le but ultime étant de réaliser Le Livre : celui en adéquation avec le sujet, le but poursuivi par son auteur, en cohérence avec son propos… »
 

http://www.escourbiac.com/




Jeudi de la Clic : 28 novembre 2019

 

Le Mâconnais a vu naître Thierry Valencin en 1962, mais c’est à Munich, dans le milieu des années 80, que sa seconde naissance a lieu :
Quatre années durant, il tient la galerie d’Art « Demi-Lune » : le nécessaire déclic.
Tout s’enchaîne. Thierry s’achète son premier appareil, accumule les négatifs, fait des rencontres, apprend le métier, assiste d’autres photographes et côtoie le monde de la mode, de l’édition, du théâtre, du cinéma et de la télévision, avec toujours et toujours ce désir de la photographie.

Ses projets personnels s’y forgeront et, de retour en France, dans le noir et rouge de son laboratoire, il amène au grand jour ce long travail de l’œil, qui prend forme en tirages noir et blanc argentiques.
Certains y lisent leurs propres mots, d’autres y voient l’absence, la machine à émotions est lancée.
Ses travaux sont régulièrement exposés , mais c’est en novembre 2007 qu’il expose chez lui.
Il ouvre son atelier à Paris, au 46 rue Saint Sébastien, d’abord avec ses photographies, mais invite également quelques photographes choisis à exposer.
C’est au sous sol de l’atelier dans la nuit du laboratoire que naissent les images, lentement, patiemment, sous ses doigts, avant d’être révélées enfin au jour, en haut, dans l’écrin gris de la galerie.

Photographie classique par son souci des techniques liées au tirage argentique – clair obscur, flou, solarisation - la photographie de Thierry Valencin tire cependant sa grande originalité du travail par lequel l’image perçue s’élabore, se re- compose sur l’instant de son intuition. Ces images vibrent en effet du temps que l’instantané n’interrompit pas, mais suspendit plutôt dans le lieu d’une attente que notre regard, par son intrusion, serait chargée d’interrompre.
L’image contient son image, cadre son possible, retient ce qui fut son temps propre, nous livre l’instant de son apparition ; l’image n’est plus ce qui est vu, mais e qui est perçu, ce qui, s’authentifiant, se réalise.

Depuis trente ans, Thierry Valencin poursuit son itinéraire photographique, entre prises de vues et labo.
Sans être attaché à un thème particulier, il flâne tandis que son œil prend ce qui s'impose à lui. Puis viennent les longues séances de tirage. Il propose de découvrir un travail en continuité avec les photographies de ses deux ouvrages, Au bord de l’autre et Vu de l'instant. Avec Regard posé, l'œil prend le temps d'apprécier son sujet. Précis, il saisit la singularité d'une attitude, d'un mouvement ou d'une inertie.
C’est un promeneur de l'intime.


https://www.thierryvalencin.com/latelier




 





Prochain jeudi de la Clic!


En parallèle d’études de philosophie, j’étudie en cours du soir les techniques graphiques et la photographie. L'image devient mon medium et ne me quittera plus .
Je réalise durant plus de dix ans, nature -morte et images pour la mode et les grandes maisons de couture, puis oriente mon travail sur le savoir- faire et la transmission par extension la mémoire.

En parallèle de mes commandes, je développe un travail personnel autour de la matière photographique et les techniques dites anciennes, notamment le polaroid en moyen et tres grand format ( 4x5inch et 8x10 inch)
Il accompagne mon quotidien de photographe depuis vingt ans, il est pour moi un espace de liberté et d’expérimentation indispensable . J’affectionne cette matière pour sa matière unique , les manipulations qu’elle permet mais aussi pour son imperfection et la place laissée au hasard.
 




SAISON 2019-2020
LES PROCHAINES DATES DES JEUDIS DE LA CLIC :


10 octobre 2019 Valérie Evrard
28 novembre 2019
16 janvier 2020
12 mars 2020
28 mai 2020


A la MJC Cyrano - 160 avenue du Général Leclerc - 91190 Gif sur Yvette





SAISON 2018-2019
Les dates à retenir pour les prochains Jeudi de la Clic :

Jeudi 11 octobre 2018 Denis Dailleux
Jeudi 29 novembre 2018 JC Gautrand remplacé par Yves Prince
Jeudi 17 janvier 2019 JC Gautrand
Jeudi 21 mars 2019 Sébastien Godefroy
Jeudi 18 avril 2019 Lisa Roze


A la MJC Cyrano - 160 avenue du Général leclerc - 91190 Gif sur Yvette




Top